Historique du club

picto-HKC-text

Les membres du bureau

Une équipe dynamique et soudée

picto-HKC-beige-text

FREDERIC MARION / Président du club

ARNAUD BERQUEZ / Vice président

DOMINIQUE DIEU/ Trésorier 

JORDI TORRES/ Trésorier-adjoint 

JACQUES PROY/ Secrétaire 

ISABELLE BERQUEZ-DESORMEAUX / Secrétaire adjointe

PASCAL VAUDIN / Membre d’honneur

Une peu d’histoire

Pourquoi HIMEJI ?

picto-HKC-text


 Le château de Himeji est un château japonais situé à Himeji dans la préfecture de Hyōgo. C’est l’une des plus vieilles structures du Japon médiéval. Inscrit au patrimoine mondial de l’UNESCO et désigné comme trésor culturel du Japon, c’est l’un des douze seuls châteaux japonais en bois encore existants. Il est aussi connu sous le nom de « Shirasagi-jō » (château du Héron blanc) en raison de sa couleur blanche extérieure. Le château de Himeji est le plus grand château du Japon. Il est l’archétype du château japonais de par la présence de défenses et d’élément architecturaux caractéristiques. Ses murs incurvés sont parfois comparés de par leurs formes à des éventails. En réalité, cette forme n’a pas de vocation esthétique mais permet une très grande solidité du mur, fabriqué en pierre et en bois. Les sceaux de nombreuses familles féodales installées dans l’ensemble du château témoignent de la présence des différents daimyo tout au long de l’histoire.

 Nous avons choisi ce symbole pour indiquer que notre Karaté est basé à la fois sur des bases solides avec une recherche d’efficacité et d’esthétisme.

D’où venons nous ?

picto-HKC-text


Il existe plusieurs styles de Karaté, chacun avec leur spécicité mais avec une base commune. Le style le plus répandu et, un des plus ancien est le Karaté Shotokan. Le Shotokan-ryu est un art martial japonais, qui fait partie du Karaté-do. Il est issu de l’école Shorin ou Shorin-ryu de Maître Matsumura (1809-1896) qui a donné naissance, grâce à ses élèves, à de nombreux styles différents de karaté. L’un de ses élèves, appelé Gichin Funakoshi (1868-1957), devenu maître à son tour, développa son propre style et l’appela Shotokan.

Les autres élèves de Matsumura, devenus maîtres à leurs tours, développèrent d’autres styles de karatés comme shito-ryu, goju-ryu, Kyokushinkai, kenpo, etc.

himejikarateHistorique